L'histoire de Végalette...

2015, une année de transition.

Je suis partie huit mois en Océanie et Asie du Sud-Est laissant pour un temps la vie de tous les jours. Plus de contrat, plus d'appartement, juste un sac sur le dos et cette sensation que le temps nous appartient à nouveau.
Avec mon compagnon, nous voulions découvrir des cultures, des paysages, des climats, des saveurs. Nous confronter à l'inconnu et à nous-mêmes. 

Le retour a remis beaucoup de choses en question comme notre façon de consommer, de nous alimenter.

C'est là que tout a germé.

En 2016, ce fût le projet de création d'un point de distribution de produits locaux (La Ruche qui dit Oui!) à Marlenheim, le village où vit ma famille.

J'ai ressenti ce besoin d'oeuvrer au quotidien pour un monde plus juste, accompagner les gens à consommer autrement, acheter moins mais de qualité. En soutenant des producteurs locaux et en respectant la saisonnalité.

En 2018, ce fût une frénésie de cuisine : comment manger plus équilibré avec plus de végétal dans son assiette ?

Je me suis intéressée aux protéines végétales en cuisinant des plats inspirés de mes voyages (je vous invite à aller voir le blog que j'ai écrit pendant ce périple, c'est un travail de recherche sur le terrain, enrichi de lectures des bibliothèques locales (https://culturestraditionsdumonde.blogspot.com/)

Aujourd'hui, j'aimerais boucler la boucle, créer du lien au-delà des frontières.

Ce projet est un moyen de promouvoir une cuisine végétale et saine qui respecte les saisons et le Vivant.

C'est aussi une cuisine qui se veut nomade : un food-truck/une cuisine mobile pour faire découvrir nos recettes végétales et colorées sur les routes, au plus près des gens. 

Je dis toujours qu'on se nourrit de plusieurs manières: en choisissant des aliments bons pour notre corps et en nourrissant notre esprit par la lecture, la musique, les arts, la spiritualité...

A terme, j'aimerais me rapprocher d'associations et que Végalette continue de nourrir son prochain lors d'évènements en soutenant des projets culturels, humanitaires et écologiques.

Pour ce qui est des produits, tout est fait à la main et à la commande pour éviter la perte, le gaspillage alimentaire et minimiser les emballages.

J'ai opté pour une simple feuille biodégradable qui sert d'emballage sur les lots de galettes. Les tartinettes sont conditionnées dans un pot en pulpe de bambou biodégradable et le couvercle est en plastique recyclé et recyclable. 

J'alimenterai le blog régulièrement pour vous emmener en voyage à travers l'écriture.

J'ai à coeur de parler d'écologie, de micro-nutrition, de médecines douces, de santé au naturel, de cueillette, de plantes sauvages, de projets alternatifs et de voyages. 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour rester informé(e)s de la sortie d'un nouvel article et/ou abonnez-vous à notre Newsletter.

Nous vous souhaitons une alimentation toujours plus végétale, locale et de saison.

IMG_8537.heic
tartinette rose .jpeg
Galette India.jpeg
Galette Matin au Jardin.jpeg
IMG_4587.JPG
2ED2DCB0-6BDD-4C63-82E8-FF4D823598D5.jpeg